Oeuvres originales signées par les auteurs

Vente d’illustrations et de bandes dessinées

BELZARAN

JOE SKULL

LE PUEBLO

STOON

NEWS

Les 6 et 7 JANVIER 2018, nos 4 auteurs présentaient, au Welcome Bazar de Lagny sur Marne, 48 aquarelles réalisées dans le cadre de l’expo « Met4morphoses »…

A l’issue de cette expo, il reste des œuvres non vendues. Vous pouvez les acquérir sur ce site…

BELZARAN

En 2009, Belzaran démarre la bande dessinée pour mettre en scène les histoires qui lui trottent dans la tête. Fervent amateur d'humour, il fait ses armes sur son blog, puis dans des fanzines et des collectifs (P.A.M.P., 30 jours de BD, 23 heures BD).

 

Afin de renouer avec ses influences majeures, marquées par Lewis Trondheim, Manu Larcenet et Christophe Blain, il s'émancipe du format court et explore l'autobiographie et l'autofiction avec un angle plus intimiste. Ses ouvrages traitent de la construction de soi, en tant d'homme et artiste.

 

Au-delà des histoires, Belzaran développe un univers graphique original peuplé de personnages anthropomorphes. Ses influences se situent entre Juanjo Guarnido, Fabrice Tarrin et Michel Plessix.

 

Autodidacte, il prend des cours de dessin, de peinture et de bande-dessinée afin de repousser ses limites graphiques et s'ouvrir de nouveaux horizons narratifs. Ses techniques sont résolument traditionnelles : papier, crayon, plume, pinceau, aquarelle, encre de chine...

JOE SKULL

En réalité, je m’appelle Pascal Aubril. Je me considère comme un autodidacte même si j’ai fait 3 ans à l’école de l’Image d’Angoulême car j’ai l’impression d’avoir toujours appris seul.

 

Le dessin depuis l’enfance en collectionnant les personnages que je voyais dans les BD ou les dessins animés en les dessinant dans un cahier. L’écriture d’un scénario en créant mes propres personnages et en leur imaginant des histoires.

 

Quand je prends un peu de recul, je retrouve un peu de Winshluss (Pinocchio), Kevin O’Neill (Ligue des Gentlemen extraordinaires), Mike Mignola (Hellboy), Dave Mc Kean (Arkham Asylum), Alberto Breccia ou Sergio Toppi dans ce que je fais. Je suis aussi un fan de Jamie Hewlett (Gorillaz, Tank Girl).

Rire et rêver. Ce sont les maîtres mots qui ont toujours guidé mon envie de dessiner. Je saisis les crayons par amour pour la magie de l’imaginaire, par soif de mondes fantastiques. J’utilise l’illustration et la BD pour aborder les sujets qui me sont chers.

 

Au départ, je dessine pour faire rire les autres élèves de ma classe. Mes études finies, je deviens passionné par la création de strips humoristiques et de jeux de mots expérimentaux. Enfin je me lance à plein temps en tant que free-lance pour poursuivre la confection de mondes imaginaires. J’embrasse également aujourd’hui des projets de sensibilisation aux problématiques environnementales et des illustrations destinées à la littérature jeunesse.

 

Actuellement je suis plongé dans la réalisation d’une grande BD fantastique et onirique, la Fabrique, grâce au soutien direct des lecteurs sur la plateforme collaborative Tipeee.

 

Le songe est mon cap, l’onirique mon océan. Je veux transmettre une soif d’aventure sur ces flots !

LE PUEBLO

STOON

Je suis infographiste/illustrateur free-lance et dessinateur de BD. Professionnellement, je suis immergé dans un univers créatif depuis 30 ans. Malgré les supports très différents sur lesquels j’ai travaillé, je n’ai jamais arrêté de dessiner…

 

Depuis l’âge de 7 ans, je dessine. Plus tard, adolescent, j’ai pris quelques cours de dessin et commencé à réaliser de petits strips de quelques cases. Ma première bande dessinée, qui date de 1986, ressemblait plutôt à celles que l’on trouvait dans les fanzines.

 

Je suis un véritable autodidacte. J’ai appris à faire de la BD en lisant des albums de Bilal, Mézières, Tardi, Druillet, Moebius, Loisel, et pas mal d’américains comme Vaughn Bodé et Jeff Jones entre autres…

Dernière mise à jour : 23/02/2018

© 2018 - vibeeshop.com